Pour agir et changer le system, je change de banque!

Trop c’est trop

Retirer son argent de sa banque, d’accord, mais pour quoi faire ? Sauvons les riches et le député européen Pascal Canfin appellent les citoyen-nes à changer de banque.

Cliquez ici pour remplir le formulaire et partager sur les réseaux sociaux votre engagement à changer de banque !

L’appel d’Eric Cantona a le mérite de rappeler une vérité oubliée : la puissance des banques, des « marchés financiers » n’existe que parce que nous leur faisons confiance. Parce que nous leur déléguons la gestion de notre épargne. Or, la crise financière a montré que les grandes banques ne méritent plus notre confiance.

Ce n’est pas l’utilité du service bancaire qui est en question mais le fait que la quasi-totalité des banques fassent du profit non redistribué, de l’évasion fiscale généralisée, pour finalement déposséder les citoyens de leurs force économique.

Autrement dit, toutes les banques ne se valent pas et le fait que notre argent soit placé dans des institutions financières n’est pas un mal en soi. Au contraire, les banques sont utiles au financement de l’économie. Mais la majorité d’entre elles ont aujourd’hui détourné leur fonction et se servent de l’économie au lieu de la servir.

Sur le site JeChangedeBanque.org, nous organisons pour la première fois collectivement le transfert de notre argent des banques les plus nuisibles vers celles les plus recommandables. Nous préférons que nos économies soient gérées par des banques qui investissent l’épargne localement, ne participent pas au casino financier, refusent d’être présentes dans les paradis fiscaux et de verser des bonus indécents.

Grâce à un calendrier interactif, chacun pourra annoncer sur jechangedebanque.org à quel moment il s’engage à contacter son banquier pour fermer ses comptes et migrer vers une banque « éthique ». Ce processus de consommation responsable permettra d’envoyer très rapidement un message clair tout en permettant aux acteurs financiers vertueux d’accueillir progressivement les nouveaux comptes.

Comme l’idée du bankrun, cette transition collective pose clairement la question de la reprise en main de la finance. Mais contrairement au bankrun elle ne vise pas à l’effondrement du système dont on ne voit pas à très bien à qui il profiterait.

Une banque « éthique » favorise le développement local et raisonné, on retrouve donc les meilleures banques comme étant les moins polluantes. « Les différences entre les banques tiennent largement à leur modèle économique plus ou moins tourné vers le financement des grands groupes, mais aussi au choix des secteurs financées, et en particulier le poids des financements apportés au secteur pétrolier »

Submit your comment

Please enter your name

Your name is required

Please enter a valid email address

An email address is required

Please enter your message

Designed by WPSHOWER

Powered by WordPress